Avec la fin de LOST, et de 24 , on savait qu’il n’y aurait pas grand chose en terme de nouvelle séries TV. Autant l’an dernier j’attendais  Flashforward malheureusement arrêtée,  NCIS Los Angeles et les dernières saisons de 24 et LOST, autant cette année, les chaines américaines semblent tirer la grimace et ne proposer que des séries policières sans grande envergure ou sans nouveauté. Mais au milieu de tout ça il y a une pépite « The Event »

Origine de la série : Américaine (NBC)
Épisodes : 22 pour la saison 1
Statut : Saison 2 en préparation (soumise aux résultats d’audience)

Réalisateur : Nick WautersActeurs : Jason Ritter (Sean Walker), Sarah Roemer (Leila Buchanan), Blair Underwood : (Président Elias Martinez), Laura Innes (Sophia Maguire) Željko Ivanek (Blake SterlingIan) Anthony Dale (Simon Lee), Scott Patterson (Michael Buchanan), Clifton Collins Jr (Thomas) Bill Smitrovich (Vice Président Raymond Jarvis), Lisa Vidal (Christina Martinez) Taylor Cole (Vicky Roberts)

Genre : Thriller dramatique & science fiction
Date de diffusion : Première diffusion aux USA, le 20 septembre 2010
Inédit en France, probablement diffusé en 2011 sur Canal + (à confirmer)
Public : Tout public

Alors que le président des États Unis veut faire fermer un centre de détention de la CIA en Alaska, où sont détenus deshommes & des femmes  appréhendés au même endroit en 1944. En plus d’avoir farouchement gardé secrètes les raisons de leur présence ainsi que leurs identités ils n’ont quasiment pas vieilli depuis 66 ans. Dans le même temps un jeune informaticien Sean Walker et sa fiancée sont en croisière mais sa fiancée disparait et lui s’aperçoit que son identité est effacée. Huit jours plus tard il se retrouve dans un avion détourné pour s’abattre sur le président des États unis, mais l’avion se téléporte au dernier moment, avant de réapparaitre en Arizona et de voir ses occupants massacrés sans que personne ne puisse dire comment.

La série est un savant mélange de conspiration et de science fiction avec une narration à la Heroes mais complétement non linéaire, volontairement embrouillé. La série s’inspire de X-Files, de LOST, de 24H Chrono et encore de Heroes.

L’intérêt de cette série est son mode de narration, on a deux dates à huit jours d’intervalle  et on suit les évènements postérieurs pour arriver on espère au mystérieux EVƎNT (orthographe originale). La série suit ainsi plusieurs personnages : Sean, qui recherche sa fiancée et tente de comprendre le complot, le président Elias Martinez qui tente de percer le secret des prisonniers en Alaska et Sophia chef des survivants du crash de 1944 dont les survivants ne sont pas tout à fait humains et ont la fâcheuse tendance à ne pas vieillir en 65 ans entre autre et à refuser de dire qui ils sont. Chaque épisode est ponctué de Flashback sur les personnages (quand je vous disais que ça ressemblait à Lost) ou sur des événements antérieurs.

La série est pleine de rebondissement parfois en se demandant si ils ne mettent pas un peu trop de Sf au millieu de la théorie du complot, encore heureux qu’il n’y ait pas de terroristes.

Après des audiences assez bonnes, 11 millions de téléspectateurs pour le pilote, les audiences ont largement baisées pour atteindre 7,5 millions de téléspectateurs ce qui rend un renouvellement pour une seconde saison incertain, réponse à la fin de l’année.

Publicités