Origine de la série : Anglaise (BBC)
Épisodes : 8
Statut : En cours
Créateur : Ben richards
Genre : Science Fiction
Date de diffusion : Première diffusion en Grande Bretagne le 7 Février 2011

Inédite en France
Public : Tout public

Carpathia était le nom d’un navire venu porter secours au Titanic, et dans cette série c’est  le nom d’une planete ou quelques milliers d’humains ont élu domicile suite à une catastrophe sur la terre, obligeant l’humanité à la fuir.
La série commence avec l’arrivée d’un nouveau vaisseau cargo sur la planète, après cinq ans de voyage. Source d’espoir pour les habitants de Carpathia qui vivent sans nouvelle de la terre. Malheureusement ce vaisseau va se désintégrer dans l’atmosphère ne laissant que quelques survivants, qui vont rejoindre Forthaven la seule citée édifiée de la planète.

Dans Cette série de Science fiction point de super technologie si ce n’est un appareil affichant sur écran les souvenirs mais des règles bien établies :

– pas de clones

–  pas d’armes

Ces clones ont été développés au début de la colonisation puis ont été exterminés, la population les voyant comme responsable de ce virus inconnu nommé C23 et qui a ravagé la colonie.


La série met d’abord et avant tout en avant des sentiments et non les effets spéciaux avec les différents personnages complexes et leurs secrets, comme l’histoire d’amour entre les deux policiers (PAS) ou l’affrontement entre le président Richard Tate, grand idéaliste, et Julius Berger qui cherche à prendre le pouvoir pour pouvoir massacrer les derniers clones vivant en dehors de la colonie.


La planète est respirable et semblable à la notre mais cache un terrible secret et n’est pas toujours habitable avec de grandes tempêtes qui balaient la colonie, des zones radioactives et des ressources limitées.


On comprend rapidement les enjeux humains et on découvre peu à peu la planète qui comme l’ile dans Lost joue un rôle important, comme si se cachait derrière une intellligence qui surveillerait les humains.


La série  nous améne à nous poser des question sur notre fragilité et notre faiblesse face à la nature et sur ce que nous sommes prêts à faire pour faire prospérer notre espèce.

Publicités