Wallander

Laisser un commentaire

Wallander est une mini série anglaise de 6 épisodes diffusé par la BBC. Arte l’a diffusé elle aussi. Elle s’inspire des aventures du commissaire Wallander que l’on retrouve dans 13 romans de Henning Mankell, qui racontent les enquêtes De Kurt Wallendar, inspecteur de police dans un petit commissariat de Ystad dans le sud de la Suède.
Kurt Wallander

A travers les enquêtes, l’inspecteur tente de comprendre une société qui lui échappe et qu’il ne comprend plus. Les affaires l’amènent dans les arcanes de la politique ou dans le milieu des pirates informatiques, toujours loin des clichés de ce pays de 9 millions d’habitants, un pays déboussolé, qui a muté trop rapidement et qui s’est éloigné de ces valeurs traditionnels.

Au cours de ces enquêtes, dans lesquelles il sacrifie sa vie sociale et sa santé, il croisera à de nombreuses reprise sa fille Linda mais devra s’aventurer dans les recoins les plus sombres de la Suède : xénophobie, immigration importante, la finance, les hackers…

Les enquêtes sont bien ficelées, l’intrique efficace nous fait bien vite oublier les séries policières traditionnelles loin des méthodes scientifiques des experts, avec des personnages humains assez éloignés d’un Jack Bauer par exemple. Chaque enquête s’étend sur un épisode de 1h30 environ ce qui permet à l’enquête de suivre son long cours et aussi de s’attarder sur les personnages. Les indices scientifiques ont généralement peu d’importances excepté les autopsies et encore mais les déduction et le travail d’enquête de Kurt et de ses collègues et parfois la chance leur permet de résoudre les enquêtes.

Le personnage principal Kurt Wallander apporte tout son charme à la série. Il est usé, seul et rongé. lorsque dans l’épisode 1 de la saison 2 il tue un homme en légitime défense il mettra des mois à s’en remettre. personnage haut en couleurs, mais loin des super flics des séries américaines, plus proche de Sherlock Holmes que des experts, mais  contemporain tout en  étant éloigné pour nous…

Une autre adaptation a été réalisé avec d’autres acteurs mais en prenant plus de liberté et un peu plus molle à mon avis.

Une bonne série policière à suivre et qui nous montre encore une fois que une série peut être bien sans pour autant se vouloir Mainstream ou sans essayer de copier les séries américaines.

Publicités

NCIS Los Angeles

Laisser un commentaire

La série, actuellement diffusé aux USA, NCIS Los Angeles est un spin of (dérivé) de la série NCIS enquêtes spéciales. Les audiences américaines sont excellentes avec 18 millions de spectateur pour un rendez vous en deuxième partie de soirée. Une seconde saison est en cours de diffusion. Aux États Unis la série est diffusé à la suite de NCIS. en France la série est diffusée par m6 tout comme NCIS et a reçu un bon accueil.

Origine de la série : Américaine (CBS)
Épisodes : 48 pour les 2 saisons
Statut : Saison 2 en cours de diffusion

Créateur: Shane Brennan

Acteurs :  Chris O’Donnell (G. Callen),  le rappeur LL Cool J (Sam Hanna), Daniela Ruah (Kensi Blye), Peter Cambor (Nate « Doc » Getz)Barrett Foa (Eric Beal), Linda Hunt (Henrietta « Hetty » Lange) ; Eric Christian Olsen (Marty Dicks), Adam Jamal Craig (Dominic « Dom » Vail)Rocky Carroll (Leon Vance),

Genre : policier
Date de diffusion : Première diffusion aux USA le 22 septembre 2009
diffusé en France sur M6 à partir du 12 mars 2010
Public : Tout public


Le créateur et la chaine de diffusion sont les mêmes que pour NCIS et on retrouve certains personnages dans les deux séries : le directeur Leon Vance et la scientifique Abby Sciuto dans l’un des épisodes.
La série contrairement à ce qui se fait aux USA n’a pas bénéficié d’un pilote traditionnel mais est apparu dans un double épisode de NCIS, qui permettait de tester le principe. On peut remarquer que NCIS avait fait l’objet du même traitement en apparaissant dans deux épisodes de la série JAG.

Le bureau du l’OSP (Office des Projets Spéciaux) du NCIS (Naval Criminal Investigatiojn Service) à Los Angeles, comme son confrère de Norfolk, enquêtent sur les crimes liés à des hommes appartenant à la marine américaine.
Le bureau de Los Angeles utilise généralement l’infiltration pour résoudre les affaires confiées, notamment celles liés au terrorisme et aux trafics et c’est la différence de taille avec NCIS les méthodes d’investigations sont totalement différentes.

L’agent Callen G a déjà travaillé avec l’agent Gibbs, il est capable d’endosser toutes les identités et de se fondre n’importe ou.
 C’est ancien agent de la DEA et du FBI

Son coéquipier Sam Hanna est un ancien NAVY SEAL, qui sait s’y prendre avec les suspects et connait parfaitement les techniques de combat, il est spécialisé dans la surveillance.

L’agent Kensi Blye est la seule femme de l’équipe et elle est adaptée aussi bien au travail de terrain qu’au travail de bureau. Elle a l’habitude des missions d’infiltration et sait user de ses charmes.

Elle travaille généralement avec Dominique Vail, un jeune agent qui sera abattu au cours de la saison 1.

Ils sont aidés par le détective Dicks lui aussi spécialisé dans les missions d’infiltrations et travaillant à la fois pour le NCIS de Los  Angeles et pour le  Los Angeles Police Department.

Ils sont aidés par le psychologue Nate Getz « Doc », capable de comprendre rapidement la psychologie des gens et qui prépare les agents avant les missions d’infiltration.

L’équipe compte aussi un informaticien Eric Beale qui connait tout les astuces pour tout pirater, il est l’un des meilleurs hackers du monde

A voir absolument pour passer un bon moment  à la suite de NCIS, la sèrie a d’ailleurs dans la saison 2 corrigé ses défauts de jeunesse.

HBO portrait d’une chaine hors norme

Laisser un commentaire

LOGO HBO

HBO est une chaine à péage américaine du câble. Elle appartient au groupe Timewarner (AOL, CNN…). Elle commence à emmetre en 1965 par le câble, puis devient la première chaine emettant par satellite notamment pour la retransmission du match de boxe opposant Muhammed Ali et Joe Frazier. Elle s’impose en en diffusant des films sans coupure publicitaire, une première aux USA que la chaine peut se permettre, une partie des revenus vient des abonnements à l’instar de Canal + en France. Dans les années 90 malheureusement cela ne suffit plus et le nombre d’abonnés s’effrite. Pour enrayer la tendance les dirigeants de la chaine décident d’investir dans la créations de leurs propres séries. Mais pour se démarquer des grandes chaines américaines (ABC, FOX, NBC…) elle décide de recruter les meilleurs créateurs de série et de leur donner carte blanche et de gros budgets. En 1990 sort ainsi sa première création originale Dream on. De nombreuses séries sortiront, on peut citer :

  • Dream On
  • Flight of the Conchords
  • Frères d’armes (Band of Brothers)
  • John from Cincinnati
  • La Caravane de l’étrange (Carnivàle)
  • Les Soprano (The Sopranos)
  • Oz
  • Rome (avec la BBC, un des plus gros budget kamais alloué à une sèrie)
  • Sex and the City
  • Six pieds sous terre (Six Feet Under)
  • Sur écoute (The Wire)
  • Tell Me You Love Me
  • The Pacific (le plus gros budget pour une série TV)
  • Treme
  • Boardwalk Empire
  • True Blood

La chaine, devenue un groupe dispose d’autres chaines aux USA et emet dans une cinquantaine de pays, mais pas en France malheureusement. Malgré tout nous connaissons nombre de ses productions avec les plus connus à mon sens Rome, Band of brother et The Pacific.

En France HBO a inspiré une chaine : il s’agit de Canal +. Les deux chaines sont payantes, mettent le cinéma au cœur de leur programmes sans coupure de PUB et produisent leur propres séries. Aprés Canal + fait quand même moins de séries avec moins de budget et s’exporte peu à l’internationale. Canal + lui diffuse les films en exclusivité à la télévision non pas parce qu’il en acquière les droits mais parce qu’il les finance et que la loi leur offre ce droit.

The Wire une des meilleures séries de HBO

Aux USA, pas d’avantage de la loi pour HBO, si HBO veut diffuser en premier les films, elle doit payer plus, malgré tout HBO s’interesserait au modèle de CANAL +. Enfin un autre avantage de HBO sur les autres chaines américaines du câble, elle est exonérée de ertaines régles, ce qui permet de montrer sans problème un bout de sein ou de fesse ou plus si fantasme d’un scénariste.

the pacific

Récemment la chaine a revu un peu son orientation, aprés des projets au budget titanesque, la chaine se réoriente sur des projets un peu moins couteux.

band of brother

Un des avantages de ne plus être soumis au dictat de la publicité et de l’audimat est de pouvoir faire des séries alternatives, moins mainstream, je dirais des séries d’auteur et surtout rares sont les séries de HBO à s’arrêter en cours de route, tout simplement parce que « ce n’est pas de la télé c’est HBO » Ainsi Rome a fait 3 millions de téléspectateurs ce qui est un succès pour HBO, alors que pour une autre chaine cela serait un échec.

rome

J’espère que vous connaitrez mieux une des chaines américaines les plus importantes.

LOST une hyper série ?

Laisser un commentaire

saison 6

LOST est avec Regenesis ma série préférée mais aussi l’un des article le plus dur à écrire. Lost est une série créée par J J Abrams et Damon Lindeloff et diffusée par ABC. La série compte 121 épisodes répartis sur six saisons.

Infos de la série

Origine de la série : Américaine (ABC)
Épisodes : 121 pour les 6 saisons
Statut : Terminée
Créateurs : Jeffrey Lieber, J.J. Abrams & Damon Lindelof
Acteurs : Matthew Fox (Jack Sheppard), Terry O’Quinn (John Locke), Evangeline Lilly (Kate Austeen), Josh Holloway (Sawyer), Jorge Garcia (Hurley), Yunjin Kim (Sun Kwon), Elizabeth Mitchell (Juliet Burke), Naveen Andrews (Sayid Jarrah), Daniel Dae Kim (Jin Soo Kwon) Dominic Monaghan (Charlie)……
Genre : Aventure & Fantastique
Date de diffusion : Première diffusion aux USA le 22 Spetembre 2004
Diffusé en France sur TF1 à partir du 25 juin 2005
Public : Tout public

Synopsis

Le 22 Septembre 2004 , le vol 815 de la compagnie Oceanic Airlines en provenance de Sydney à destination de Los Angeles, se disloque au dessus d’une ile inconnue du Pacifique, il y eut 71 survivants répartis en deux points de l’île. Très vite alors qu’ils apprennent à survivre à cet environnement hostile, ils découvrent que l’ile est étrange  abritant entre autre des ours polaires, un monstre de fumée noire, des bunkers construits par une ancienne mission scientifique, mais surtout ils ne sont pas seuls sur cet île. Qui sont donc « les autres »  qui vivent sur cette ile et quels sont leur intentions ? Pourquoi sont ils là ? quel terrible secret cache l’ile ?

Les flashbacks (et dans une moindre mesure les flashshforwards et les flashsideways) permettent de donner une vraie profondeur aux personnages. On a par exemple le médecin de l’équipe Jack qui tente d’organiser les survivants pour mieux survivre mais qu’on découvre inféodé à son père, la fugitive Kate coupable mais finalement on lui découvre de larges circonstances atténuantes, Sawyer le voleur qui a vu ses parents mourir alors qu’il avait 7 ans ou encore Sahid officier de communication dans l’armée Irakienne et ancien tortionnaire. La série centrée sur ces personnages va évoluer, pour se centrer sur l’énigmatique John Locke, le chef des Autres Benjamin Linus dont l’enfance fut marquée par la mort de sa mère et Hurley qui cherche à maintenir la cohésion entre les survivants.

Le récit de la vie des survivants sur l’île lors des 3 premières saisons est entrecoupé de Flashbacks revenant sur le passé des personnages, dans la saison 4 les flashbacks deviendront des flashforwards montrant les rescapés après leur fuite de l’ile. Dans la cinquième saison le temps devient non linéaire et assez chaotique. Dans la dernière saison les flashforwards seront remplacés par des flashsideways montrant la vie des personnages si l’avion ne s’était pas écrasé.

Les personnages

Jack Shepperd était un neuro-chirurgien, il rapatriait le corps de son père de Sydney vers Los Angeles lorsque le vol Oceanic 815 s’est écrasé. Il a tenté d’organiser le groupe pour survivre et pour résister aux autres. Lorsqu’il découvrira l’éxistence des autres il tentera de les comprendre puis à la fin deviendra le gardien de l’île.

Kate était une fugitive accusée du meurtre de son père, elle  a été appréhendée en Australie après plusieurs mois de cavale. Sur l’ile elle cherchera à cacher son passé aux autres survivants, à l’exception de jack. elle sera un pilier de la survie du groupe notamment pour sa ténacité et son habitude de la chasse.

De son surnom Sawyer, c’est un arnaqueur mais aussi quelqu’un en permanence hanté par ses fantomes, et qui longtemps essaiera de profiter de la situation des naufragés pour gagner de l’argent.

John Locke était cadre dans une entreprise, coincé dans un fauteuil roulant, il retrouve l’usage de ses jambes à la site du crash. Il va développer des talents de chasseur. Croyant que l’ile est magique, il s’opposera souvent avec Jack qui garde une vision plus rationnelle. Chacun conduira un groupe pendant la saison 4.

Ben Linus n’est pas un rescapé du crash mais a vécu sur l’ile depuis sa plus tendre enfance, alors que son père participait au projet Dharma. Il participa au massacre des membres du Dharma et s’intégrera avec les habitants originels de l’ile (Les autres). Aprés avoir tenté de tuer de Locke ils s’uniront pour le bien de l’ile.

[poll id= »null »]

L’une des grandes particularités de la série est de rarement répondre tout de suite aux questions qu’elle suscite. Lorsque dans une série classique la réponse à la question vient dans l’épisode suivant ou celui d’après généralement, les questions dans LOST restent sans réponse parfois pendant quasiment toute la série. Dans certains cas les information ne sont apportés que par des éléments extérieurs à la série à proprement parler. faisant parti de  L’expérience Lost un jeu en réalité alternée ou les informations de la série sont cachés dans la réalité avec des documentaires ou des bribes d’informations. Les créateur ont ainsi créés des sites fictifs révélant des informations comme le sens des chiffres (4 8 15 16 23 42) que l’on retrouve un peu partout sur l’ile. Avec cette série on ne peut pas être un spectateur passif, on se doit de rechercher, de réfléchir à ce qu’on a vu durant les épisodes. De nombreux fans ses ont rassemblés pour créer le site Lostpédia qui rassemble toutes les informations et les théories des fans, créant une intelligence collective où chacun peut apporter sa pierre. La série a finalement réussi à avoir une vie au delà d’elle même et de vivre sur internet principalement.On peut citer aussi les créations des fans comme cette vidéo où le crash de l’avion est vu en temps réel en combinant des extraits venant de quatre saison ainsi que des mobisodes

En terme de série TV c’est une première mais on pourrait comparer avec la série de Bande dessinée XIII qui elle aussi une narration complexe et là encore il faut attendre  souvent de long moments avant d’obtenir des réponses aux questions. Une des particularités de la série est d’avoir su annoncer sa mort. A l’instar d’Harry Potter, par exemple les créateurs se sont imposés une limite de six saisons, qui finalement permet à la série de se recentrer sur des priorités et d’éviter de laisser trop de mystère sans explications. Surtout fixer une fin permet d’éviter deux grands drames des séries Tv, la fin prématurée (Heroes, Flashforward, Jericho) ou au contraire la mort lente quand la série continue sans rien n’avoir à raconter (Prison Break…).

Le budget du pilote atteignit 14 millions de dollars contre 4 millions pour un pilote classique de série américaine et moins d’un million pour un pilote de série française. Les couts venant des frais de transport, le tournage se faisant intégralement à Hawaï ainsi que du cout de transport de la vraie carcasse d’un avion redécorée, puis déchiquetée. Le pilote sera suivi par 18 millions de téléspectateurs aux USA et les trois premières saisons par 15 millions de personnes. Les audiences baisseront jusqu’à 10 millions de téléspectateurs pour la dernière saison.

La série LOST restera longtemps une référence probablement en étant la première série du XXI siècle avec une forme d’interactivité et de vie en dehors d’elle même, mais surtout LOST a quelque chose de plus que n’ont pas les autre séries, l’échec de Flashforward qui reprenait les mêmes recettes : mystères, personnages variés, fin programmée dés le début (6 saisons)…

Sherlock : Sherlock Holmes au XXI par la BBC

Un commentaire


Sherlock est une série télévisée policière britannique de  Mark Gatiss et Steven Moffat. Elle reprends les romans originaux de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle. Elle a été diffusée à partir du 25 juillet 2010 sur BBC One. La série sera diffusée début janvier sur France 4 .

Les deux personnages

Infos de la série

Origine de la série : Anglaise (BBC 1)
Épisodes : 3 pour la saison 1
Statut : Saison 2 en cours de production
Réalisateur : Paul McGuigan & Euros Lyn
Acteurs : Benedict Cumberbatch (Sherlock Holmes), Martin Freeman (Dr. John Watson), Rupert Graves (Inspecteur Lestrade), Mark Gatiss (Mycroft Holmes), Una Stubbs (Mme Hudson) & Andrew Scott  (Professeur Moriarty)
Genre : Policier
Date de diffusion : Première diffusion en Angleterre le 25 juillet 2010
diffusion sur France 4 le 1er janvier, le 8 janvier, et enfin le 15 janvier à 20h35.
Public : Tout public

Synopsis

Sherlock est une série policière anglaise créée par Mark Gatiss et Steven Moffat, basée sur les romans Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle. Sa particularité est qu’elle transpose des éléments des romans au XXIe siècle. On n’y retrouve un Sherlock Holmes accroc aux patch anti-tabac et totalement imbu de sa personne. Sherlock est un détective indépendant travaillant pour Scotland yard et n’hésitant pas à harceler Scotland d tard et principalement L’inspecteur Lestrade Le Dr Watson était lui médecin militaire en Afghanistan, traumatisé par ce qu’il a vécu durant la guerre. Moryarty n’apparait que dans le dernier épisode, dépeint comme un peu fou et pro du semtex. On retrouve aussi le frère de Sherlock Holmes Mycroft qui travaille dans les services secret anglais. les enquêtes se déroulent au XXI siècle avec smart phones, police scientifique, autopsie, ADN, informatique. Contrairement au film avec Jude Law et Robert Downey, il n’y a pas de sorcellerie ou de maisons à colombages mais la City et le British Museum.

provient de mon Up sur planete lolo avec mes sous titres

L’histoire se veut à la fois moderne tout en essayant de garder une petite touche d’ancien notamment dans l’appartement que les deux héros partagent.

Les créateurs ont poussé le vice jusqu’à créer des sites en lien avec la série comme le blog du Dr Watson ou le site de Sherlock Holmes.

Bande Annonce (en anglais) :

Bande annonce en Français : http://www.france4.fr/bandesannonces/?id_ba=888

« My name is Sherlock Holmes and my adress is 221b baker street »

Treme Chronique de la vie à la Nouvelle Orléans par HBO

Laisser un commentaire

Logo de la série

Ce n’est pas de la télé, c’est HBO

Ce slogan de HBO va à mon avis très bien ici…

Treme c’est un quartier de la Nouvelle Orléans coincé entre le lac Pontchartrain et le Mississippi. La série se déroule trois mois après le passage de l’ouragan Katrina et  l’inondation de cette ville de 454 000 habitants. Certains habitants commencent à revenir et à préparer le carnaval. La série suit des habitants de la ville qui reviennent après avoir été évacués. Les souvenirs de cette tragédie, les personnes évacuées par les gardes côtes livrées à elles mêmes, les milliers de personnes abritées dans le super dôme, ou les policiers qui se contentaient de traquer les pillards et de bloquer les accès aux villes voisines. Pour ces personnes il s’agit maintenant de se reconstruire et de reconstruire sa maison, son quartier et la ville. Par exemple Batiste-Williams LaDonna journaliste cherche le fils d’une amie disparue alors qu’il avait été arrêté pendant l’inondation, quant à Baptiste Antoine violoniste, il cherche à faire publier son cd ou à entrer dans un groupe de jazz. Avouons le, l’action est loin d’être au rendez vous, autant que dans un épisode du Mentalist ou de Derrick, mais les personnages profonds et attirants rendent cette chronique de la vie à la Nouvelle Orléans attirante. Le scénario est de mon point de vue plus intéressant qu’un soap à la Plus belle la Vie. Le format saison évitant l’étalement de la série. La musique est évidement du Jazz, Pour la Nouvel Orléans on ne met pas de rap (à la limite on aurait pu mettre green day avec The saints are Coming

Au casting on peut citer entre autres :

  • – Khandi Alexander : Dr. Alexx Woods (Les Experts/CSI Miami)
  • – Kim Dickens : Cassidy (Lost)
  • – Melissa Leo : Winnie Mann (The L World)
  • – Wendell Pierce : William Moreland (The Wire/Sur écoute)

La série ne compte qu’une saison de 10 épisodes d’1heures chacun. HBO a déjà commandé une seconde saison.

Les décors sont ceux de la Nouvelle Orléans et malheureusement les décors sont réels, tant la FEMA et le gouvernement font montre d’une lenteur surprenante pour la plus grande nation du monde, dont les soldats peuvent intervenir partout en 48H mais qui a mis 10 jours avant d’intervenir mollement à la Nouvelle Orléans. La série est un excellent complément au documentaire de 4 heures de Spike Lee diffusé par HBO justement et par Planète en France.

La série a été salué quasi unanimement par la critique même les élitistes de Télérama. Comme tout le catalogue HBO les droits appartiennent à la chaine privée (de spectateurs ? ) Orange.

US marshals protéction de témoin (In plain Sight)

Laisser un commentaire

U.S. Marshals, protection de témoins


U.S. Marshals, protection de témoins nous plonge dans le quotidien du bureau des marshals d’Albuquerque chargés d’assurer la protection des témoins dans le cadre d’une enquête judiciaire. Avec 5 millions de spectateurs c’est une des séries les plus suivies de l’été aux USA.

Infos de la série

Origine de la série : américaine (Usa Network (Monk, les 4400))
Épisodes : 41 pour les 5 saison
Statut : Saison 4&5 en cours de production
Réalisateur : David Maples
Acteurs : Mary McCormack (US Marshal Mary Shannon), Fred Weller (US Marshal Marshall Mann (le collégue de Mary)), Paul Ben-Victor (US Marshal Stan McQueen (Directeur du bureau des marshalls d’Albuquerque)), Nichole Hiltz (Brandi Shannon (la sœur de Mary)), Lesley Ann Warren (Jinx Shannon (mère de Mary)), Todd Williams (Inspecteur Robert Dershowitz (police criminelle d’Albuquerque)Cristian de la Fuente (Raphaël Ramirez (le fiancé de Mary))
Genre : Policier
Date de diffusion : Première diffusion aux USA le 1 juin 2008
Première diffusion en France le 29 avril 2010
Public : Tout public

Synopsis

Mary Shannon est une US marshall et travaille dans le programme de protection de témoin. Avec son collègue Marshall Man elle est chargée d’accueillir les témoins de les installer et de leur fournir des conseils et surtout une nouvelle identité pour les protéger de ceux qui voudraient les tuer. Toutes ces personnes sont protégées car elles ont ou vont témoigner contre des criminels ou des gangs.

Mary Shannon doit finalement chouchouter ces témoins tout en faisant un travail de policier lorsque l’une de ses ouailles est en danger ou est retrouvée morte. Le personnage fait aussi office de narrateur révélant ses pensées et servant très souvent de fil conducteur pour faire avancer l’enquête. Comme si ce n’était pas suffisant elle doit prendre en charge sa mère un peu alcoolique sur les bords et de sa sœur qui ne fait jamais rien si ce n’est des bêtises quand ce n’est pas voler de la drogue avec son petit copain. Quant à sa relation avec son petit copain elle est toujours chaotique. Toujours très patiente avec sa famille et les témoins elle n’en a pas moins un caractère éruptif et sais très bien se servir de son Glock 27.

A l’opposé on trouve son collègue Marshall Mann, un grand calme, originaire d’Albuquerque, toujours prêt à aider Mary, dommage qu’il n’est pas vraiment de caractère surtout comparé à l’autre rôle principal Mary, dont il est probablement amoureux.

Ensuite il y a leur patron Stan qui gère les deux agent et qui agit surtout comme un père bienveillant mais qui comme Mary n’hésite pas à s’énerver surtout quand le FBI ou un autre service vient empiéter sur son territoire ou que l’un de ses agents franchit la ligne jaune. Dans la saison 2, il est secondé par une secrétaire, dont il semble amoureux.

Avec cette série on n’est toujours agréablement surpris. Chaque épisode commence avec une présentation du témoin avant qu’il rentre dans le programme de protection de témoin généralement lorsqu’il est arrêté. A partir de là l’histoire varie toujours et commence parfois sans une goutte de sang, parfois on a un peu la larme à l’œil face à l’histoire de certains témoins, comme de celui du fils d’un mafieux.

La série est originale, les marshals n’ayant tenu de rôle principal qu’au cinéma (le fugitif…) mais ne casse pas non plus 3 pattes à un canard.

Une bonne série où on peut rigoler et passer un bon moment.

A l’opposé mes amis du monde des séries ne trouve pas la série très bien et ne la recommandent pas.

Newer Entries